PORTE DEVERGONDEE

by Chicaloyoh

supported by
/
  • Includes high-quality download in MP3, FLAC and more. Paying supporters also get unlimited streaming via the free Bandcamp app.

     name your price

     

1.
07:11
2.
3.
4.
05:49
5.
6.

about

TO BUY THIS ALBUM > THE SHOP IS THERE > www.flipside-merch.com/collections/chicaloyoh

- Self released album with collaboration of two french label >> 213 records + Et mon cul c'est du tofu?
-Recorded at Studio Chaudelande in Normandy in August 2015 with the saxophonist Tom Bodlin on 4 tracks
-6 tracks
-Atwork by Aleksandra Waliszewska.
>>> It will be out around february 15th, with SURPRISES a book inside (with a beautiful drawing of Aleksandra again) about my dreams and a limited edition of T-shirt !!!

MANY THANKS AND I CAN'T WAIT THE VINYL!!!

PARTNERS >>>
(www.213records.com)
(moncul.org)
(waliszewska.tumblr.com)
(tombodlin.bandcamp.com)
(www.studiochaudelande.com)

BOOKING >>> ambre@julietippex.com

credits

released January 8, 2016

tags

license

all rights reserved

feeds

feeds for this album, this artist

about

Chicaloyoh France

Chicaloyoh est le projet d’Alice Dourlen. Débuté en 2011, le projet a évolué suivant le fil des envies et des désirs. Gardant la narration onirique de ses débuts, mais abandonnant la musique folk, Chicaloyoh se tourne de plus en plus vers des ambiances inspirées de ces voyages et de ces songes, minimaliste en ce qu’elle laisse un large espace à l’imagination... ... more

contact / help

Contact Chicaloyoh

Streaming and
Download help

Track Name: GIANT TIT
GIANT TIT

Et c'est l'histoire d'un homme
Qui y voit par tous petits points
Et qui marche par tous petits pas
Et qui baise par tous petits coups
Et qui lèche par tous petits bouts.

Et chaque nuit c'est le même enfer
Qui vient à mon cou
Ce petit nain de misère
A encore joui dans ton cou.

« I'm the dwarf of your worst nights
I like to lick your skin
Step by step, and points by points
I will eat and suck the marrow, you marrow
Can you imagine how this giant tit can excite me ? »

Et chaque nuit c'est le même enfer
Qui vient à mon cou
Mais où suis-je ?
Dans un lit aux barreaux de fer ?
Ou bien dans une maison de fous ?
Observés par une horde d'infirmières
Mais quelle cérémonie de misère
Le nain et la géante de verre
Dégoulinante de partout
Lourde statue inerte et mortifère
Et il n'a que faire des traces qu'il laisse partout
Et chaque nuit c'est le même enfer
Ce petit fou a joui dans ton cou
Tu as beau fermer le verrou
Chaque nuit c'est ce même petit fou
Qui se faufile par tous les trous
Pour te lécher de partout

Mais où suis-je ? Dans un lit aux barreaux de fer ? Où bien dans une maison de fou ?

« I'm sikkening, totally demented, a maniac, a perverse you know ?
And as a good perverse,
I love to come to come in your neck,
I love to come in your neck,
This is my only mission, I'm living to terrify you,
This is why all your mornings,
Your neck is so disgusting and wet. »

Il se sert de ta faiblesse et joue
Au rythme de ton pou
Ce petit vers de terre de misère a encore joui dans ton cou
Mais où suis-je ?
Mais où suis-je ?
Dans un lit aux barreaux de fer ?
Ou bien dans une maison de fou ?